Vous êtes ici : Collections militaria / armement >> Canon de 75mm, modèle de 1897

Canon de 75mm, modèle de 1897

Canon de 75mm, modèle de 1897
1967.4.2
1897
Acier, bois, cuir
H. : 144 cm, L. : 465 cm, P. : 186 cm

 
Mis au point par le capitaine Sainte-Claire Deville et fabriqué dès 1897, le canon français de 75mm apporte un procédé révolutionnaire lors de la Première Guerre mondiale qui accélère considérablement la cadence de tir : le frein de recul oléopneumatique. Grâce à un système d’huile et d’azote comprimé, le tube peut ainsi reculer indépendamment sur l’affût et donc absorber le choc du tir sans faire bouger le canon. Cela évite donc de replacer la pièce d’artillerie et de refaire les calculs nécessaires à la visée.
 
D’une cadence habituelle d’environ 10 coups par minute, le réputé « canon roi » peut en atteindre jusqu’à une vingtaine, pour une portée pratique allant jusqu’à 7 km. Sa rapidité et sa fiabilité en font une fierté que l’on retrouve jusque sur des cartes postales, le présentant comme « notre glorieux 75 ». Il faut dire que malgré une guerre des tranchées qui limite son efficacité, il a su jouer un rôle décisif en support d’infanterie, notamment lors des batailles de la Marne et de Verdun, en 1914 et 1916.
 
Toute une équipe est nécessaire à son bon fonctionnement, allant de la transmission des informations de tir à l’ajustement de la visée, en passant par le réglage des obus et le chargement du canon. Et c’est sans compter sur l’avant-train, l’arrière-train et leurs chevaux de trait, indispensables pour ses déplacements !