Vous êtes ici : Collections scientifiques, techniques et industrielles >> Lampe à huile de mineur de type “rave”


Lampe à huile de mineur de type “rave”

Lampe à huile de mineur de type “rave”
1963.4.3
Seconde moitié du XVIIIe siècle
Fer
H. : 54 cm, L. : 17 cm

Lampe à huile de mineur de type “rave”
Maison Clozet (Saint-Etienne)
1981.14.1
XIXe siècle
Fer
H. : 39,7 cm, L. : 12 cm, P. : 14,4 cm

Lampe à huile de mineur de type “rave”
1995.41.1
Seconde moitié du XIXe siècle
Fer, laiton
H. : 50,6 cm, L. : 12,8 cm, P. : 15,4 cm



Cette lampe de mineur dont le Musée de l’Histoire du fer en conserve trois exemplaires est appelée le “crézieu”, “rave” ou encore lampe lentille, et s’est répandue au cours du XVIIe siècle. Il s’agit d’une lampe à huile à flamme nue constituée d’un réservoir, d’une anse et d’un crochet de suspension, que le mineur peut accrocher à sa ceinture où à une pièce de soutènement. Le bouchon du réservoir est généralement orné d'un coq gaulois, symbole de vigilance. L’étrier est articulé, ce qui permet d’incliner le réservoir et de consommer jusqu’à la dernière goutte d’huile ; sa capacité d’éclairage peut alors atteindre jusqu’à dix heures. Ces lampes sont complétées d’une pincette tire-mèche et parfois d’une aiguille destinée à déboucher l’évent.

Dès les débuts de son utilisation, les risques se montrent très élevés dans les mines de charbon grisouteuses. Le grisou est un gaz inodore et incolore principalement composé de méthane, ce qui le rend extrêmement difficile à détecter et très inflammable. Malgré le travail des “pénitents” ou “canonniers”, chargés d’enflammer les poches de ce gaz, les explosions appelées “coups de grisou” ne sont pas rares. Dans les pires cas, elles sont suivies de “coups de poussière”, qui entraînent l’auto-combustion de la poussière et du charbon en suspension.

Dès 1825, les lampes de ce type sont interdites dans ces mines. Cette interdiction est généralisée en 1912, et la lampe “rave” est alors progressivement remplacée par les lampes de sûreté dont la flamme, protégée par un grillage fin, ne peut enflammer les gaz extérieurs.