Vous êtes ici : Microscope inversé

Microscope inversé

Microscope inversé
1997.15.1
XXe siècle
Acier, aluminium, bois, verre, plastique
H : 40,8 cm ; L : 50 cm ; L : 29,4 cm
Origine : entreprise NACHET & FILS


Le microscope optique (ou photonique) est un instrument qui permet de grossir l'image d'un objet de petites dimensions et de séparer les détails de cette image afin qu'il soit observable par l'œil humain. L'invention du premier modèle remonte au XVIIe siècle et il en existe aujourd'hui différents types adaptés à une variété de techniques d'observation.

Le Musée de l'Histoire du fer possède un microscope dit "inversé" car l'objectif est placé sous l'objet et non au-dessus. Cet agencement particulier permet d'effectuer une microscopie en réflexion :  la lumière passe une première fois par l'objectif, arrive sur l'échantillon, est réfléchie par celui-ci, puis repasse par l'objectif avant d'atteindre l'œil. Cela nécessite plusieurs jeux de miroirs ou de prismes. Cette microscopie en réflexion permet d'examiner des objets opaques ou trop épais pour la technique classique dite "en transmission". Il s'agit d'une méthode fréquemment utilisée en métallographie car les échantillons métalliques ne se laissent pas traverser par la lumière.

Ce modèle présente différents filtres de couleur ainsi que des objectifs interchangeables. Il a été réalisé par l'entreprise NACHET, fabrique de microscopes de 1839 à 2010. La société fondée à Paris par Camille Sébastien Nachet s'est imposée comme l’une des principales fabriques de microscopes en Europe, ensuite reprise par le fils puis le petit-fils de son créateur jusqu’à sa fermeture après 69 ans d’activité.