Vous êtes ici : Ses missions >> Activités

Activités

Conservation- restauration

Les objets confiés au laboratoire font l'objet d'un constat d'état préliminaire, complété de radiographies ou d'analyses, si nécessaire. Ils sont enregistrés et photographiés avant et après traitement. Le rapport de restauration indique les procédés et les produits utilisés. Les observations, les résultats d'analyses complémentaires ainsi que des conseils de stockage et de manipulations y sont également consignés.

Conseil en conservation préventive

Nos prestations s'adressent à toutes les institutions chargées de la conservation et de la préservation des biens culturels. La conservation préventive est une discipline qui doit intervenir en amont de tout projet .
L'évaluation des collections, des besoins et des risques permet de déterminer plusieurs possibilités et niveaux d'intervention. Elles doivent ensuite être proposées et choisies en concertation avec tous les acteurs concernés.

Un plan d'action concret et détaillé peut alors être mis en place.

Assistance et formation

Le laboratoire peut conseiller à distance  une équipe archéologique durant son travail
Mais l’équipe du L.A.M est aussi disponible pour des interventions sur le terrain dans le cadre de prélèvements difficiles d’objets.

Prélèvement en motte réalisé sur  la fouille d’une nécropole mérovingienne  par l’équipe du LAM. Des formations peuvent être proposées dans le cadre des services archéologiques : techniques de dépose, conditionnement et conservation des objets archéologiques.

Moulage

Les moulages sont réalisés dans un but scientifique, muséographique ou pédagogique. Ils ne sont pas destinés à la vente en série. Ils concernent  les objets très sensibles aux transports et aux variations de climat ou ceux destinés aux ateliers et mallettes pédagogiques.
La préparation de l'original est une phase importante car la prise d'empreinte ne doit pas altérer l'original physiquement et chimiquement.
La prise d'empreinte s'effectue avec des matériaux choisis en fonction du support à mouler et du résultat souhaité.

La famille des résines silicones est la plus utilisée pour cette phase. Cette phase peut concerner l'intérieur et l'extérieur de l'objet. Elle est souvent faite en plusieurs parties.
Le tirage permet d'obtenir le positif à partir de l'empreinte. Le matériau dépend de l'original et du résultat souhaité.
Il est suivi d'une mise en peinture ou d'une retouche.