Vous êtes ici : Ses missions >> Activités >> Restaurer des objets archéologiques métalliques

Restaurer du mobilier archéologique métallique

Suite à un long enfouissement, le mobilier archéologique métallique - fer, bronze, plomb, argent - est couvert d'une gangue de produits de corrosion plus ou moins épaisse qui gène sa lisibilité. Ces produits de corrosion peuvent être une cause de destruction grave s’ils intègrent des sels comme les chlorures.

Les traitements de conservation-restauration vont se dérouler en plusieurs phases : 

  • l'identification et le diagnostic d'état de conservation, souvent aidé par la radiographie
  • la conservation curative  pour stabiliser la corrosion dite « active », réactive à l'humidité qui provoque la destruction rapide et irrémédiable de l'objet. Dans le cas des ferreux le traitement de stabilisation ou  de "déchloruration » par bains contrôlés de sulfite alcalin dure de 6 à 12 mois suivant l’importance de la chloruration
  • le nettoyage  pour dégager la surface de l'objet au moment de son abandon. Les techniques utilisées, essentiellement mécaniques, révèlent la forme, les décors et les informations techniques pour l'identification, l'étude et l'exposition. 
  • la protection en déposant un film protecteur sur l'objet limite l'action de l'air sur la corrosion,

   
Les supports de présentation et /ou de stockage sont réalisés en matériaux stables.