Vous êtes ici : Ressources >> La recherche >> Paléométallurgie

  • Fouille archéologique des vestiges d'un bas fourneau de production de fer. crédits : Marc Leroy et Paul Merluzzo

  • Bas fourneau du Moyen Age fouillé en forêt de Haye. Crédits : Marc Leroy et Paul Merluzzo

  • Scorie archéologique : déchet de la transformation de minerai de fer. Crédits : Marc Leroy et Paul Merluzzo

  • Vue au microscope de la transformation du minerai en métal. Crédits : Marc Leroy et Paul Merluzzo

  • Demi-produit de fer brut (époque gauloise). Crédits : Marc Leroy et Paul Merluzzo

  • Acier du Moyen Age vu au microscope. Crédits : Marc Leroy et Paul Merluzzo

Les recherches sur la paléométallurgie du fer

Les recherches sur la sidérurgie ancienne sont développées par une équipe de deux chercheurs en archéométallurgie, rattachés au Laboratoire de Métallurgies et Cultures (Institut de recherches sur les Archéomatériaux – UMR 5060 du CNRS), partenaire institutionnel du Laboratoire d’Archéologie des Métaux.
L’équipe bénéficie du soutien de différentes institutions (Grand Nancy, Ministère de la Culture, CNRS) et d’un partenariat pluridisciplinaire avec des laboratoires français et étrangers (Allemagne, Suisse) en sciences des matériaux, géochimie et sciences de l’environnement.

Thématiques de recherche


Les travaux cherchent à comprendre les procédés anciens de production et travail du fer, et leur évolution depuis  l’âge du Fer jusqu’à la fin du Moyen Âge.

Il s’agit aussi de mieux connaître l’organisation technique et socio-économique de la chaîne de production et sa place dans les sociétés anciennes.

Méthodes et moyens


Ces  recherches reposent sur des investigations archéologiques (prospections et fouilles d’ateliers anciens), en prenant en compte les découvertes de l’archéologie préventive. Elles sont couplées à des études en laboratoire, selon des protocoles d'analyse des matériaux archéométallurgiques qui intègrent les avancées récentes en  chimie et en physique.

Les moyens utilisés sont ceux dont dispose l’équipe de chercheurs sur le site de Jarville (microscope optique, microscope métallographique, polisseuses), ainsi que les équipements propres de l’IRAMAT sur les sites de Saclay et d’Orléans (microscope électronique à balayage avec système d’analyse EDS, générateur de rayons X à anode tournante pour analyse par micro-fluorescence X, diffraction X et micro-diffraction, analyse par activation neutronique, spectrométrie de masse).

Résultats


Une des thématiques de recherche de l’équipe concerne les origines de la production du fer en Lorraine. En effet, l’utilisation de la minette lorraine a été largement dominante au moins dès le début du haut Moyen Âge (5e-6e siècles de notre ère) et de véritables districts de production se sont constitués sur le Plateau de Haye, autour de Nancy et dans le Pays-Haut, de Moyeuvre à Longwy. À travers la fouille d’ateliers de production et l’étude en laboratoire des vestiges de cette production, les chercheurs retracent les conditions de transformation des minerais de fer et comprennent comment les anciens forgerons ont élaboré des compétences techniques de haut niveau.

Pour aller plus loin :


LEROY Marc, MERLUZZO Paul, LE CARLIER Cécile, Archéologie du fer en Lorraine. Minette et production du fer en bas fourneaux dans l’Antiquité et au Moyen Âge. Fensch Vallée éditions, Knutange, 2015.

LEROY Marc, La sidérurgie ancienne en Lorraine avant le haut fourneau. CNRS-éditions (coll. Monographie du CRA n°18), Paris, 1997.

LEROY Marc et MERLUZZO Paul, "Les ateliers sidérurgiques médiévaux de Saint-Dizier (Haute-Marne)", Bulletin de la Société Archéologique Champenoise, t. 91, 1998 (1999), n°4, 126 p.

LEROY Marc et MERLUZZO Paul, "Les déchets des activités de métallurgie du fer dans les agglomérations de Gaule romaine : ateliers, dépotoirs et rebuts déplacés". Actes du colloque international : L’artisanat dans les villes de Gaule et des provinces de l’occident romain, Autun 2007 (sous la dir.  de P. Chardron-Picault), 28e Supplément RAE, 2010, pp. 305-321.

LEROY Marc, "Les modes de production du fer au haut Moyen Age. L’exemple des ateliers sidérurgiques de Lorraine centrale". In : L’Austrasie. Sociétés, économies, territoires, christianisation, Actes des XXVIe Journées internationales d’Archéologie mérovingienne (Nancy 2005), textes réunis par Jacques GUILLAUME et Edith PEYTREMANN, Presses Universitaire de Nancy, 2008, p. 177-188.